DEROULEMENT DU CHEMIN DE CROIX 
1  2   3




 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6
LE CAREME 
Le carême … 40 jours de préparation

Le carême est un temps pour se préparer à la fête de Pâques, et célébrer dans la joie la résurrection du Christ.

Il dure 40 jours, commence le mercredi des cendres et se termine le samedi Saint, veille de Pâques.

Un temps pour grandir vers plus de Lumière et d'Amour.
Un temps pour se laisser transformer par la Main de Dieu...
Nous pouvons prendre une résolution, un effort personnel, mais faisable et s’y tenir.
Ce temps de carême est une période privilégiée pour se convertir et se recentrer sur la prière, le partage et le jeunes. 


LA PRIERE : Moment propice pour se rapprocher de Dieu, se mettre à son écoute et se laisser transformer par lui. Ça peut être aussi avoir une pensée pour les pays en guerre, pour les dirigeants de nos pays, pour les pauvres, les affames, les enfants mal traités, abandonnés, pour la violence dans le monde…

LE PARTAGE : Ou l’aumône, c’est un don d’argent ou de soi. Le carême n’est pas un défi à relever, mais un temps pour essayer de se rapprocher des autres et de Dieu. Ne plus penser à son nombril, ses petites affaires mais s’ouvrir aux autres dans la simplicité, l’honnêteté, le respect et l’humilité. 

LE JEUNE : C’est se priver de nourriture, (le surplus, comme les bonbons, les boissons sucrées), mais aussi de ce qui nous attire (portable, jeux vidéo…), pour passer plus de temps avec des amis, de la famille, des voisins, des personnes isolées. Ce peut être aussi dépenser moins d’argent pour des plaisirs, des loisirs, tout ce qui est surplus et non vitale. Pour les adultes, faire des efforts pour cuisiner, passer du temps en famille à déguster des bons repas et non des plats préparer, vite sur le pouce, prendre plus de temps avec les enfants.  Mais c’est aussi pour les enfants, faire des efforts au contraire de manger parfois ce que nous n’aimons pas beaucoup, (les légumes, les fruits, les yaourts).

TOUTEFOIS : 
Il nous est recommander principalement de jeuner le mercredi des cendres (reconnaissons que nous sommes des pécheurs) et le vendredi Saint (jour de la crucifixion de Jésus et sa mort).
Ensuite tous les vendredis de carême, il nous est conseillé de ne pas manger de viande (nous avons l’habitude de faire des journées végétariennes à l’école, pourquoi ne pas poursuivre cette élan à la maison le soir). 
Toutefois tous les dimanches sont des jours de fêtes, nous pouvons donc festoyer, manger normalement, si cela vous fait plaisir. Et les enfants peuvent par exemple ressortir du placard, les sucreries dont ils se sont privés toute la semaine.  Et bien d’autre chose comme la tablette, les jeux vidéo…raisonnablement !!!

A.B Animatrice Pastorale